chasse et peche
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une conduite responsable, la seule solution Julien Cabana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
le coyote
Admin
avatar

Messages : 8661
Date d'inscription : 25/10/2010
Age : 57
Localisation : labelle

MessageSujet: Une conduite responsable, la seule solution Julien Cabana   Mer 25 Jan - 14:58

La seule façon d'éviter qu'une randonnée de motoneige ne devienne funeste, c'est d'adopter une conduite responsable. Il ne faut jamais oublier que lorsque vous êtes aux commandes d'une motoneige, vous êtes le seul maître à bord après Dieu.

« C'est simple, les gens ne font absolument pas attention à ce qu'ils font et, très souvent, dans la griserie d'une randonnée, ils oublient carrément les règles de sécurité, explique le représentant de la Fédération des clubs de motoneigistes pour la région de Portneuf–Québec–Charlevoix, Jean-Luc Sylvain. Les gens se suivent de trop proche, ils ne respectent pas le principe de garder la droite en tout temps dans le sentier et ils oublient de respecter les limites de leur motoneige, et surtout les leurs. Si on fait un mélange de tout cela, il est certain que l'on arrive à créer des situations qui mènent à des conséquences désastreuses pour certains motoneigistes. »

Pour ce vieux routier du domaine, qui circule dans les sentiers depuis plus de 40 ans, il n'y a pas d'excuse au nombre de morts qui se produisent annuellement dans le monde de la motoneige.

Bien se connaître

À la base, avant même de s'aventurer dans un sentier ou hors sentier, il faut connaître ses capacités comme motoneigiste.

« Ce n'est pas parce que l'on achète une motoneige, et l'habit qui va avec, que l'on devient automatiquement un motoneigiste expérimenté, dira Sylvain. Il faut que les gens commencent doucement et, surtout, qu'ils ne cherchent pas à imiter les gens qui ont plus d'expérience qu'eux lors d'une randonnée. Il faut des années et des années de conduite pour savoir comment se comporte une motoneige dans les différentes situations que l'on peut rencontrer lors d'une randonnée. Que ce soit les conditions qui changent rapidement, un dépassement serré, une motoneige qui arrive trop large dans une courbe ou encore une manœuvre de freinage serrée. Ce sont des exemples de ce que l'on peut vivre en sentier. Chaque fois, il faut être prêt à réagir selon les circonstances. Comme dans n'importe quelle autre activité de loisirs, l'expérience s'acquiert avec le temps. » Bien des incidents et des accidents mortels s'expliquent par le fait qu'il y a eu perte de contrôle.

La visibilité est essentielle

Très souvent, un accident se produit en une fraction de seconde alors que le motoneigiste n'a pas le temps d'identifier ce qui se passe devant lui.

« Lorsque l'on circule en groupe, si vous vous retrouvez en troisième position, par exemple, si vous suivez de trop proche, vous ne voyez absolument rien en raison du nuage de neige soulevé par les motoneiges devant vous. Il devient alors essentiel de garder ses distances, je dirais au moins une dizaine de longueurs de motoneige, pour bien voir ce qui se passe. La fraction de seconde où vous ne voyez plus rien peut devenir la cause d'un accident grave, explique le spécialiste. Également, lorsque les gens arrivent à une traverse de route, ils doivent être extrêmement prudents et même aller voir à pied s'ils le faut si la voie est libre. Il faut toujours être capable de voir ce qui se passe lors d'une randonnée. »

Avant de terminer, Sylvain a tenu à rappeler aux motoneigistes de toujours respecter la signalisation dans les sentiers. Les bénévoles savent très bien ce qu'ils font en l'installant. Ils ont l'expérience et les connaissances pour vous permettre de faire une randonnée en toute sécurité, en autant que vous respectiez leur travail.

LE BABILLARD

Surveillez les surfaceuses

En plus de travailler dans les dossiers de la FCMQ, Jean-Luc Sylvain passe de nombreuses heures à surfacer les sentiers du club de motoneige Le Sapin d'Or, dans la région de Québec. Il a tenu à nous souligner que, trop souvent, des accidents sont évités de justesse parce que les gens oublient que, durant la saison, il arrive que des surfaceuses soient en opération 24 heures sur 24 dans les sentiers. Les bénévoles veulent offrir des sentiers parfaits aux amateurs. Lorsque les chutes de neige sont aussi fréquentes que ce que nous avons connu dernièrement, les bénévoles n'ont pas le choix. Vous devez toujours vous rappeler qu'il se peut que, derrière la courbe devant vous, il y ait une surfaceuse à l'œuvre.

Grand rassemblement de Charlevoix

C'est en fin de semaine que se déroule le Grand rassemblement des motoneigistes dans Charlevoix. Pour l'occasion, les organisateurs ont mis le paquet pour que les motoneigistes qui se rendront à l'événement s'en souviennent. Il faut dire qu'au fil des ans, cette fin de semaine est devenue un rendez-vous incontournable pour la saison de plusieurs. Parmi les activités au programme, il y a le fameux rallye poker du casino, qui se déroule samedi, et, en soirée, un souper spécial pour le rassemblement avec animation. Pour tout savoir sur les quelques places disponibles, vous pouvez vous renseigner en téléphonant au 1 888 349-6799.

Sno-cross SCMX

La prochaine épreuve du circuit du championnat Camoplats de sno-cross du SCMX a lieu en fin de semaine à Shipshaw au Saguenay. Vous aurez alors l'occasion de voir à l'œuvre Jennifer Paré, Dave Allard, Dave Asselin et son frère, Donavan, Maxime Taillefer et Luc Villeneuve, de Québec. Ces derniers vont se disputer la victoire dans les divisions professionnelle, semi-pro et sports. Il ne faudrait surtout pas oublier les vétérans qui eux aussi vont tout donner pour que les spectateurs présents apprécient leur programme. Comme plusieurs coureurs seront devant leurs partisans, nul doute qu'ils vont tout donner pour l'emporter.

Toutes les réserves fauniques

Les dirigeants du ministère des Ressources naturelles et de la Faune sont revenus à la charge dans le dossier de la circulation en motoneige sur le territoire des réserves fauniques. Cette fois, ils ont rappelé qu'il est interdit de circuler sur le territoire des réserves de Port-Daniel, Matane et Chic-Chocs, à moins d'avoir une autorisation en règle comme celle des trappeurs. Dans ce dossier, tous les motoneigistes doivent se rappeler qu'il est interdit de circuler dans les réserves fauniques, en dehors des sentiers balisés. C'est assez simple comme loi. L'amende minimale pour une telle infraction est de 250 $ et, s'il y a récidive, elle augmentera en conséquence.

Les essais Adrénaline

Samedi et dimanche, si vous désirez découvrir les modèles Ski-Doo de la nouvelle génération, vous aurez l'occasion de le faire en participant à l'un des événements organisés par Adrénaline Sports. Samedi, l'équipe se trouvera à l'hôtel-motel Colibri, sur le territoire du Club de motoneige de la Jacques-Cartier, au 8516, boulevard Hamel à Québec. Le site est aussi accessible par le sentier Trans-Québec 73. Le lendemain, dimanche, les activités se dérouleront au Relais des Sorciers, du Club de motoneige des Sorciers de l'île d'Orléans, situé sur le chemin Royal à Saint-François. Il est accessible par le sentier 300 Est. Une contribution de 10 $ par essai est demandée pour subventionner chaque club participant à la tournée. Pour renseignements : 418 687-0383.

_________________
bon forum a tous [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://chasseurpecheurquebe.forumgratuit.org/
 
Une conduite responsable, la seule solution Julien Cabana
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Et c'est parti! Julien Cabana
» LES 2012 DÉVOILÉES Julien Cabana
» Les meilleurs à La Doré Julien Cabana
» LA FUSION ! LA SEULE SOLUTION ???
» Cours de conduite Jean-Paul Cabana

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chasseur et pecheur du quebec :: vtt/ et motoneige-
Sauter vers: